Judo

Bienvenue dans la section Judo !

 

Cette section a été créée en 1968 et est affiliée à la F.F.J. (Fédération Française de Judo) et du Comité essonne judo dont le bureau se trouve à Brétigny-sur-Orge

Professeurs :

  • Claude Guérin
    • Ceinture noire 7ème Dan
    • 1970  1er Championnat International d’Allemagne -70kg
    • 1970 et 1972 : 2 fois champion de France par équipe avec l’ASPP
    • 1971  1er Vainqueur du Tournoi de Paris -70kg
    • 1972  Pré-sélectionné Olympique (Munich)
    • 1972  Champion d’Europe Police -70kg /VIENNE
    • 1973  Finaliste du Championnat de France -80kg
    • 4 fois Champion de France Police.
    • 1976  Champion d’Europe Police -70kg /HELSINKI
    • 1978  3ème Championnat de France -80kg
    • 1980  Finaliste Championnat d’Europe Police -80kg /MALMÖE
    • 25 Séléctions en Equipe de France
    • 2015: Nomination au grade de 7ème DAN.


  • Patrick Laguerre
    • Ceinture noire 3ème Dan
    • 2ème France Junior en 1986
    • 3ème Monde Militaire individuel / équipe en 1989
    • 5ème France 1ère division en 1991

Historique

Art martial japonais, le Judo est devenu l’un des sports de combat les plus pratiqués dans le monde entier.

Son origine remonte au Moyen Age. A cette époque se développèrent des techniques de combat à mains nues, mises au point par les samouraïs et les bonzes. Un peu plus tard, au début du XVIe siècle, apparut le Ju-jitsu « technique de la souplesse » qui regroupait des formes de combat à mains nues ou utilisant des armes courtes comme le poignard. Le Ju-jitsu atteint son apogée au XVIIIe siècle, pour décliner au XIXe siècle avec l’apparition des armes à feu. Il sera remis à l’honneur en 1882 par Jigoro Kano.

Jigoro Kano est né le 18 octobre 1863 à Mikage. Délicat de santé, le jeune Kano ne mesurait qu’un mètre cinquante et pesait à peine 48 kg. A16 ans il se décide à étudier le Ju-jitsu avec Maître Hachinosuke Fuduka, élève de l’école Tenjin-Shinyo. A la mort de celui-ci, il devint l’élève de Maître Iso. Malheureusement, Iso mourut peu de temps après. Notre jeune ju-jitsuka se retrouva donc sans professeur. Il rencontra ensuite le Maître Libuko qui lui apprit la technique de l’école de Kito.

Peu à peu Kano fit la synthèse des diverses écoles et voulut créer sa propre discipline et en 1882 il crée le Judo « voie de la souplesse » dans son dojo baptisé Kodokan ou « Ecole pour l’Etude de la Voie ». Son école se développe et Jigoro Kano, par ses nombreux voyages, fit pénétrer le Judo en Europe et en Amérique. Au japon, en 1919, le Kodokan est reconnu comme institution nationale. En 1934, Kano organise le premier championnat national de judo. A sa mort , en 1938, le Japon compte près d’un million de judokas.

Le Maître Kawaishi arrive en France en 1935 et crée le premier club de Judo et Ju-Jitsu (le Ju-Jitsu Club de France) ; il est le fondateur du Judo français. Les premiers championnats de France ont lieu en 1943. En 1951 la Fédération internationale du Judo est créée. En 1956 se déroulent à Tokyo les premiers championnats du monde masculins. Pour les championnats du monde féminins, il faudra atteindre 1980. Le Judo est admis comme sport olympique aux jeux de Munich en 1972. Il faudra attendre 1992, à Barcelone, pour que le Judo féminin soit inscrit au programme.

Diaporama